Escale à tianjin

Escale à Tianjin, Chine

L’une des quatre municipalités chinoises. Son nom signifie « l’endroit où l’empereur traversa le fleuve ». Dotée de nombreuses attractions touristiques, Tianjin est un lieu passionnant à découvrir.

Tianjin est la moins peuplée des quatre municipalités autonomes chinoises. Elle se trouve à environ cent cinquante kilomètres de Pékin, à l'embouchure du Hai He et à proximité de la mer de Bohai. C'est un port important. On y parle le jilu, un dialecte du mandarin. En 2004, la ville dépasse les six millions d'habitants et l'agglomération les dix millions.

Tianjin se trouve dans une plaine à l'embouchure du Hai He et à l'extrémité nord du Grand Canal.

Beijing (Pékin)

La capitale offre tout le confort dont rêve l'étranger après plusieurs semaines de voyage en place "assis dur" ou dans des bus délabrés : propreté, excellents restaurants, divertissements de choix et grands hôtels. Si elle est une vitrine irréaliste de la Chine, ses innombrables trésors culturels et historiques n'en sont pas moins bien réels. Seul véritable problème : la pollution atmosphérique.

Votre premier aperçu de Beijing sera sans doute l'immense place Tiananmen dominée par une gigantesque effigie de Mao, cœur de la ville, témoin de nombreux événements historiques et politiques. Tout autour se dresse un curieux mélange de monuments du passé et du présent : Tiananmen (la porte de la Paix céleste), symbole national, le musée d'Histoire de la révolution chinoise, le palais de l'Assemblée du peuple, Qianmen (porte du Devant), le mausolée de Mao et le monument aux Héros du peuple.

Puis vous irez naturellement explorer la Cité interdite, le plus gigantesque et le mieux préservé des ensembles architecturaux chinois. Edifiée au XVe siècle et reconstruite au XVIIIe, elle servit de lieu de retraite et de loisir aux empereurs et à leurs courtisans ; elle abrite aujourd'hui les bureaux des membres éminents du PCC. Vous ne manquerez pas non plus l'ancien palais d'Eté, l'un des plus beaux sites de la ville (que l'on peut rejoindre en vélo à partir du centre) avec son grand parc et son pont aux dix-sept arches, la montagne de la Source de jade, ses temples, pagodes et pavillons, le parc des Collines parfumées, le parc Tiantan, le temple des Nuages azurés.

Côté hébergement, Beijing compte peu d'hôtels pour petits budgets ; ceux de catégories moyenne et supérieure sont de plus en plus nombreux. Quant à la restauration, la ville compte un si grand nombre d'établissements qu'il est difficile d'imaginer que la Chine a souvent connu la famine. Les hutong (ruelles) offrent une très grande concentration de gargotes et échoppes, et le marché de nuit de Donganmen mérite une mention spéciale.

Source Wikipédia Crédits Photos : © Eva Lemonenko - Fotolia © Scott Maxwell - Fotolia