Escale à Santos

Escale à Santos, Brésil

Fondée en 1535, à quelques kilomètres à l'est de Sao Vicente, Santos se présente comme l'une des premières agglomérations portugaises du Nouveau Monde. La cité s'est développée sur une île et ceci a évidemment favorisé la croissance du port.

     Celle-ci s'est faite pour répondre à l'expansion du trafic et des quartiers les plus antiques qui s'ouvraient naturellement sur un canal qui permet un accès au port et à la ville. Cette dernière se présente fort uniforme et très particulière. D'une certaine façon, le centre urbain de la ville, qui est fort ramassé autour des quais, est devenu une partie même du port, formant ainsi un décor vraiment original.

     C'est pour cette raison que tous les bâtiments et les rues du centre, s'enchevêtrant en un dédale inextricable de rues et de ruelles, jouent un rôle presque toujours commercial lié aux activités du port : les places, par le passé, étaient transformées en marché, ce qui transparaît encore de nos jours dans les habitudes commerciales traditionnelles des gens du lieu pour lesquels il faut discuter sur chaque chose de manière appropriée afin d'atteindre un juste équilibre entre l'offre et la demande.

     La Rodoviària, près de la Praça dos Andradas, est une des zones les plus intéressantes du centre de la ville : d'ici, on peut traverser la place qui, depuis la Rua XV de Novembro forme l'un des quadrilatères commerciaux les plus importants de la ville, en même temps que la Rua do Comercio. La gare des chemins de fer est très caractéristique.

     Elle date de 1862, sa construction dura 7 ans et elle représente une copie fidèle de la gare londonienne de Victoria. Une construction qui s'intègre peu dans le contexte qu'elle forme avec l'église de Santo Antoñio do Valongo, édifiée en style baroque colonial et avec le Couvent do Carmo. Si l'on excepte son importance commerciale, dont les habitants sont très conscients et très orgueilleux, Santos est surtout devenue, au cours de ces dernières années, une ville intéressante du point de vue culturel et touristique.

     Beaucoup préfère en effet ses plages, qui font face à un soleil chaud et invitant à celles de la rutilante Rio de Janeiro. La côte, qui s'allonge sur plus de quatre cents kilomètres, présente un paysage plein de contrastes : du sable et des roches, de petites criques protégées par des collines d'un vert intense et même certains endroits faisant davantage penser à un littoral méditerranéen qu'à une côte atlantique.

Source Wikipédia Crédits Photos : © Scott Maxwell - Fotolia