Escale àPhuket

Escale à Phuket, Thaïlande

Située dans la mer des Andaman et reliée à la péninsule par une digue, Phuket est la plus grande île de Thaïlande. Son arrière-pays offre un paysage de collines verdoyantes et de plantations de cocotiers et d’hévéas, tandis que ses côtes comportent une douzaine d’excellentes plages de sable L’ île a su préserver ses beautés naturelles et son identité culturelle, malgré une forte activité touristique.

Située à 867 km de Bangkok, dans la mer des Andaman, Phuket est la plus grande île de Thaïlande. Sa superficie est de 534 km2 (à peine plus que celle de Malte). C’est une île plutôt plate, avec des collines isolées, mais dans sa partie occidentale s’étend du nord au sud une chaîne de montagnes qui culmine avec le pic Mai Tha Sip Song à 529 mètres au-dessus du niveau de la mer. 70 % de l’île sont couverts de forêts. La côte est multiforme et se décline en rochers, falaises calcaires et longues plages accueillantes. Également connue comme la « perle des Andaman », Phuket a connu un passé riche et glorieux dès le XVIe siècle, lorsque l’économie de l’île était basée sur l’extraction de l’étain, alors considéré comme un métal semi-précieux. Aujourd’hui, l’activité minière a fait place à l’agriculture et, naturellement, au tourisme. La principale culture est celle de l’arbre à caoutchouc (la Thaïlande est le premier pays producteur de latex extrait de Hevea brasiliensis), à laquelle s’ajoutent celles de la noix de coco, du poivre, de la noix de cajou, de l’ananas et du cacao. Les commerçants européens entreprirent leur activité sur l’île dès le XVIe siècle et la connaissaient sous le nom de Junkceiylon : située entre la Chine et l’Inde, Phuket devint une escale exploitée par les Hollandais et les Portugais. Incorporée à la Thaïlande au XIXe siècle, sa population est principalement chinoise et thaïe avec quelques influences européennes, portugaises en particulier.

     Dès le début des années 80, l’île de Phuket joua sa carte touristique sur le marché international, offrant ses merveilleuses plages, une trentaine en tout, aux visiteurs. Les plus belles se trouvent sur la côte ouest. Patong est la station balnéaire la plus connue et se trouve à une demi-heure en voiture de Phuket : elle présente la plus grande concentration de bars, restaurants et magasins de l’île et c’est là que se concentre aussi la vie nocturne. Bang Tao Beach, autrefois utilisée pour l’extraction de l’étain, est aujourd’hui un des complexes touristiques les mieux équipés de l’île, mais, plus au nord, la plage est moins fréquentée. Nai Harn Beach, encore loin des foules de touristes, est une des plus belles plages : le paysage y est dominé par le monastère Samnak Song Nai Harn. La plage de Cape Panwa, située au sud de Phuket City, borde une zone collinaire qui offre une vue magnifique sur la mer des Andaman.

     Chalong Bay est très commode puisqu’elle n’est qu’à 11 km de Phuket City et elle est dotée d’une jetée touristique pour la plongée et la pêche. Phuket City est le chef-lieu de la province du même nom : la ville fut fondée au Ie siècle av. J.-C. par des colons indiens. Parmi ses musées, citons le Thalang National Museum, le musée historique de la ville qui abrite une grande collection de pièces historiques et artistiques de Phuket et des provinces voisines de Krabi et Phang Nga. La section dédiée à la culture des « bohémiens de la mer » est elle aussi particulièrement intéressante. Le Phuket Sea Shell Museum expose en revanche une vaste collection de fossiles et de coquillages, notamment ceux de la mer thaïlandaise. Dans le vieux Phuket, les rues Montri, Phang Nga, Rassada et Yaowarat regorgent de magasins d’artisanat local, de souvenirs et de meubles et objets anciens. La visite de ce quartier permet également d’admirer l’architecture sino-portugaise avec des édifices et magasins caractéristiques.

     Toujours au centre, rue Ranong, se trouve le « Thai Fresh Market » avec fruits, légumes et viande, mais aussi vêtements et autres biens de consommation. Ce quartier abrite quelques temples chinois comme le Put Jaw et le Jui Tui. En ce qui concerne l’architecture religieuse, le Chalong, situé à seulement 8 km du centre-ville, est un des principaux temples de Phuket. Le temple Phra Nang Sang (Wat Phra Narng Sang) doit son importance à trois statues anciennes en étain qui représentent Buddha. Le sommet de Khao Rang, une colline située à l’extrémité nord-ouest de Phuket, offre la meilleure vue sur la ville, avec un panorama qui s’étend jusqu’à la forêt et à la mer. Enfin, dans le quartier Sam Kong, le parc aux papillons (Butterfly Garden - Insectarium) et, dans le Thai Village, non loin, le jardin des orchidées.

Source Wikipédia Crédits Photos : © Scott Maxwell - Fotolia