Passage de Drake

Passage de Drake, Antartique

Le passage de Drake est la partie de l'océan Antarctique située entre l'extrémité sud de l'Amérique du Sud, la Terre de Feu, et l'Antarctique. C'est une des zones qui connaît les pires conditions météorologiques maritimes du monde. Il doit son nom à l'explorateur britannique du XVIe siècle Francis Drake.

Le premier bateau dont la traversée du passage de Drake est mentionnée est l'Eendracht du capitaine Willem Schouten en 1616.

Le passage, dont la largeur est d'environ 650 km, constitue la plus courte distance entre l'Antarctique et les autres terres du monde. On considère parfois que la frontière entre les océans Atlantique et Pacifique est sur la distance la plus courte entre le cap Horn et l'île Snow (à 260 km au nord de la partie continentale de l'Antarctique). D'autres fois, la frontière est située sur le méridien qui passe au cap Horn. Les deux frontières sont entièrement dans le passage de Drake.

Le passage de Drake ne comporte qu'une seule terre, les petites îles Diego Ramirez, située à environ 100 km au sud-ouest du cap Horn. Il n'y a pas de terres aux latitudes du passage de Drake dans les autres parties du monde ce qui permet au courant qui fait le tour de l'Antarctique de circuler librement (son débit est environ 600 fois celui de l'Amazone).

La faune du passage de Drake est notamment constituée de baleines, de dauphins et de nombreux oiseaux de mers tels que certains de la famille des pétrels dont le pétrel géant, des albatros et des manchots.

Source Wikipédia Crédits Photos : © Scott Maxwell - Fotolia