Escale à Naples

Escale à Naples, Italie

Naples, centre économique de l’Italie du Sud, est située sur les bords de la splendide Baie de Naples. Partez à la découverte des ruines de Pompéi et de Herculanum, les deux cités romaines antiques détruites par l’éruption du Vésuve. Capri, toute proche, dévoile les charmes de ses maisons blanches, de ses ruelles étroites et de ses fabuleux panoramas, tandis que Sorrente est une invitation à la relaxation. Mais peut-être préfèrerez-vous flâner dans les boutiques de Naples


En réalité, les origines de cet extraordinaire centre historique et culturel, dont les traditions gastronomiques et musicales ont été exportées dans le monde entier, sont plutôt antiques.
Selon la légende, la sirène Parténope se serait allongée sur les rives des côtes napolitaines, ce qui eut pour effet de donner à cette terre sa beauté et sa fortune.
En réalité, les documents nous apprennent que la fondation de la ville originaire remonte aux alentours de 600 avant le Christ, sous l'impulsion d'un groupe de colonisateurs entreprenants.
Naples connaît encore les usages et les coutumes helléniques lorsque arrivent les Romains, 300 ans plus tard, lesquels en firent un lieu splendide grâce à la construction de villas et d’édifices, qui, de nos jours encore, subsistent sous la forme de nombreuses ruines et vestiges.
La conquête romaine fut la première d'une série de conquêtes à la suite desquelles Naples fut dominée successivement par les Barbares, les Byzantins, les Normands, les Angevins, les Aragonais, les Autrichiens, les Espagnols et les Bourbons.
Naples retrouva sa liberté lors de l'annexion à l'Etat italien, immédiatement après le passage de Garibaldi, en 1860.


Dominée par le Vésuve, dont le panache fumant coiffe chaque coin de la ville et chaque illustration qui la représente, Naples est sans aucun doute une ville extrêmement fascinante, aussi bien en raison de sa position géographique qu'en raison de la richesse de ses œuvres historiques et de ses monuments.


Le Maschio Angioino, avec l'Arc de triomphe, la Chapelle Palatine et le Palais royal, forment avec le théâtre San Carlo ainsi que la place Plebiscito, située au centre de la ville et récemment restaurée par l’administration communale, les monuments les plus connus et les plus appréciés des touristes.
Il faut bien entendu parler de Pompéi, dont le musée forme le complexe culturel le plus visité d'Italie.


Une éruption soudaine du Vésuve, en 79 avant le Christ, détruisit ce centre florissant : 25 km recouverts d’une lourde couche de cendres.
Les fouilles, qui furent entreprises en 1754, ont amené à la lumière une multitude d'objets qui sont actuellement conservés aussi bien au musée archéologique de Naples que dans celui de Pompéi.


Du point de vue touristique, une autre attraction extraordinaire est représentée par les îles du golfe, Capri, Ischia et Procida, qui sont devenues fameuses grâce au cinéma, à la littérature et à des succès musicaux internationaux.


A cela s’ajoute bien entendu le légendaire bord de mer de Posillipo.
Capri, en particulier, est sans aucun doute l’île la plus appréciée et la plus fréquentée, non seulement par les touristes italiens mais également par les touristes étrangers, pour lesquels une photographie prise avec, en arrière-fond, les fameux «faraglioni» représente un «must» de toute visite faite à Naples.


Un passage à Naples ne peut se faire sans que l'on goûte à certaines spécialités gastronomiques typiques : la pizza, évidemment, que la tradition en vigueur dans le centre historique exige qu’elle soit servie au vol, sur de petites tables de marbre, les pâtes, de tous types et de toutes formes et les pâtisseries .. pastiera, baba, struffoli (seulement à Noël) et le typique nougat napolitain.

 

Source Wikipédia Crédits Photos : © Giulio Pizzano - Fotolia © Scott Maxwell - Fotolia