Escale à Miami

Escale à Miami, Floride

Plus grande ville de Floride, Miami est également la troisième ville la plus visitée des Etats-Unis par les touristes internationaux. L’un de ses hauts lieux est le quartier Art Déco aujourd’hui classé au Patrimoine Culturel des Etats-Unis. Nombreux sont les attraits de Miami, depuis les plages extraordinaires, l’esprit cubain de sa population ainsi que ses quartiers de Coconut Grove et de Coral Gables.

Jusqu’à la fin du XIXème siècle, Miami était principalement constitué de marais inhospitaliers, et était complètement déconnecté du reste de la Nation jusqu’à l’arrivée du Chemin de Fer en 1896. Depuis, Miami est entré dans l’histoire grâce à sa vie trépidante et son exceptionnel climat.

Admirez la gloire de Miami en vous promenant le long d’Ocean Boulevard à South Beach, célèbre pour ses bâtiments de style Art Déco entièrement restaurés, mais aussi pour ses top-modèles et ses nuits animées. Pour un test de la cuisine et de la culture cubaine, visitez Little Havana. Bien d’autres sites peuvent être également visités, tels que le jardin tropical Fairchild ou encore les quartiers résidentiels de Coral Gables. Ce dernier, construit dans les années 20, est un véritable joyau d’architecture de toutes les inspirations : française, hollandaise, britannique ou encore italienne avec sa véritable piscine vénitienne où cascades et grottes sous-marines offrent une opportunité exotique de se relaxer.

Avec environ 360 000 habitants, mais presque 5 millions banlieue comprise, Miami est la ville la plus peuplée de Floride. Son développement économique commença vers 1896, lorsque le chemin de fer atteignit la ville et Miami devint une municipalité. Le climat favorable et le paysage idyllique de ses kilomètres de plage portèrent la ville à un premier boom économique dans les années 30, mais sa véritable croissance eut lieu dans les années 50.

     C'est justement grâce à son climat doux, même en hiver, alors que la plupart des grandes villes de la côte Est des États-Unis est souvent en dessous de zéro, que Miami a trouvé sa vocation touristique. À cet aspect s'ajoute sa position stratégique, qui fait de Miami une " fenêtre " sur les Caraïbes, à 145 kilomètre seulement de Cuba : la forte immigration cubaine marque également Miami dans la culture et la langue. Aujourd'hui, la moitié de la population de Miami est hispanique.

     La ville est divisée en quartiers bien distincts, voire avec des administrations séparées et indépendantes, comme Miami Beach par exemple. La zone du port a pour principale référence le Biscayne Boulevard, bordé de grands parcs comme le Bayfront Park et le Bicentennial Park, alors qu'au sud du port s'étend le quartier financier. Downtown Miami constitue le centre-ville avec Flager Street, la rue commerçante de Miami, qui foisonne de grands magasins et de boutiques de vêtements, d'articles électroniques, sportifs et de joaillerie. Le Metro Dade Center abrite le Museum of Souther Florida, la principale bibliothèque de la ville et le Museum of Fine Arts, qui accueille des expositions temporaires d'art moderne.

     Coconut Grove est le quartier historique de Miami, qui est peu à peu devenu une zone résidentielle exclusive et raffinée. C'est là que siège l'Administration communale : la mairie a été aménagée dans un hangar des années 30. Dans cette zone se trouvent également le Peacock Park et le Dinner Key, le port de plaisance de Miami.

     Little Havana est le quartier cubain : on y respire une atmosphère quasi caraïbe et il est plus facile d'y communiquer en espagnol qu'en anglais. Le quartier se développe autour de la Calle Ocho, la rue principale, qui abonde de magasins et de cafés. À voir, le Museum of the Cuban Arts and Culture, le Museum of Science et le Máximo Gómez Park.

     À 6 kilomètres à l'est de Miami, Miami Beach s'étend sur une île constituée par une bande de sable longue et étroite reliée à la terre ferme par des routes surélevées. La partie sud de Miami Beach porte le nom de South Beach et c'est là que la récente renaissance de la ville a commencé. L'image de Miami s'était en effet ternie dans les années 80 en raison de la criminalité, de la violence raciale et de cette mauvaise réputation liée à la drogue et aux jeux de hasard qui n'avait jamais abandonné la ville depuis les années 30, alors que le prohibitionnisme était arrivé presque partout aux États-Unis, mais pas à Miami.

     L'Art Deco Historic District est un quartier construit vers les années 20 et récemment restauré, caractérisé par des maisons aux couleurs pastel, rose, lavande, turquoise : il constitue aujourd'hui un parfait exemple de restauration de l'architecture urbaine moderne et il attire chaque année des milliers de touristes. Mais Miami Beach représente aussi le front de mer de Miami, avec sa promenade et son célèbre Ocean Drive, construit entre la plage et une série infinie de restaurants et de cafés : le passage des voitures les plus excentriques, des patineurs, des skateurs et des motards sur leur Harley Davidson super équipées assure un ultérieur spectacle au visiteur.

     La cuisine de Miami, comme le reste de la culture de la Floride, a subi de considérables influences cubaines, et caraïbes en général : le poisson et les crustacés pêchés dans l'Atlantique et dans le golfe du Mexique sont à la base des principaux plats. La Floride est également connue pour sa forte production de fruits et légumes, l'une des plus importantes des États-Unis.

Source Wikipédia Crédits Photos : © Nicolas Kopp - Fotolia  © Scott Maxwell - Fotolia