Escale à Bergen

Escale à Bergen, Norvège

Bergen, "Capitale du Fjordland" et seconde ville de Norvège par son importance, a été fondée en 1070 après J.-C.. Durant son apogée, les Rois Vikings y résidaient. Avec pas moins de 27 églises et abbayes, elle était alors la plus grande ville de Norvège. Aujourd’hui, Bergen est une ville immaculée, située entre mer et montagnes, et où les valeurs traditionnelles sont précieusement transmises. Ses habitants sont très fiers de cet héritage culturel et traditionnel.

Cette ville d’à peine deux cent mille habitants est la deuxième de la Norvège et elle est même plus intéressante qu’Oslo grâce à ses caractéristiques architecturales et historiques qui la rendent vraiment très pittoresque.
Tout d’abord, elle a une situation très particulière car, encaissée entre une colline et les sept montagnes qui l’entourent, Bergen s’ouvre sur un petit port qui a été pendant des siècles sa source de nourriture et, parfois, sa voie de sauvetage.
C’est justement dans la mer que se réfugièrent ses habitants quand les petites maisons du village furent presque toutes détruites par un incendie : c’était en 1702 et il y eut des centaines de morts.
Mais la nouvelle Bergen fut reconstruite exactement comme l’ancienne, avec les mêmes particularités, le même charme et le même amour pour les traditions qui est visible aujourd’hui encore.

Bergen est un port de dimensions remarquables : pas moins de 50 mille visiteurs passent par ici chaque année, attirés par la beauté de la région et par les excursions dans les fjords.
Le tourisme est une véritable industrie pour ce peuple qui a su préserver et diffuser intelligemment les richesses qu’il possède.
La ville fut fondée au XIe siècle par le roi Olaf Kyrre ; résidence royale et capitale de la Norvège jusqu’au XIIIe siècle, ainsi que port de pêche, elle attira l’attention de la puissante Hanse de Lübeck et le quartier de Bryggen fut transformé en “ghetto” germanique.
Une barrière fut même érigée autour du quartier réservé à ces marchands, dont le pouvoir était tellement grand que certaines lois locales ne pouvaient leur être imposées.
Pendant quatre siècles l’hégémonie allemande fut totale, puis les Danois prirent le dessus.
Tout ce qui reste du prestige de la Hanse, ce sont quatre maisons, qui ne sont pas originales, mais reconstruite de façon magnifique.
A Bergen naquit un des plus grands musiciens contemporains, Grieg : c’est à lui qu’est consacrée une bonne partie de l’activité du Troldhaugen, un des quartiers les plus suggestifs de la ville, où la musique et la vie du célèbre compositeur surprennent le visiteur à chaque coin de rue.

L’importance de la présence de la Hanse, quoique témoignée seulement en partie par les structures architecturales, qui ont été pour la plupart détruites, se perçoit encore dans le tissu économique de la ville dont une bonne partie évoque encore cette lointaine expérience qui mena Bergen à devenir un des marchés les plus prospères et fréquentés de tout le continent.
Parmi les sites les plus appréciés, il y a le Bryggen Museum et l’église historique de Sainte-Marie, bâtie au XIIe siècle entièrement en pierre et située immédiatement derrière le musée.
Une autre église d’une importance extrême est le temple de Fantoft, construite entièrement en bois au XIIe siècle et, semble-t-il, à l’origine consacrée non pas à un culte chrétien, mais à un culte païen.

L’église a survécu pendant presque mille ans jusqu’en 1992 alors qu’un terrible incendie la détruisit complètement.
Ce fut un rude coup pour la communauté de Bergen, mais l’église a été reconstruite et est aujourd’hui une copie identique dans le moindre détail à l’original.
La Norvège offre un choix de souvenirs de très bonne qualité et surtout très à la mode, comme les objets en verre travaillés à la main et les porcelaines décorées.
Les produits artisanaux en étain ont une caractéristique importante : ils sont fabriqués sans plomb, de sorte que les assiettes et les récipients peuvent être tranquillement utilisés même pour les aliments.
La thulite est la pierre dure nationale : elle est employée pour réaliser des bijoux très particuliers et aux formes les plus diverses.
D’autres produits typiques sont les pull-overs et les vêtements en laine brute, toujours très recherchés.

Source Wikipédia Crédits Photos : © Scott Maxwell - Fotolia