Escale à Barcelone

Escale à Barcelone, Espagne

Barcelone, capitale de la Catalogne, est une célébration d’histoire et d’héritages culturels grec, phénicien, romain, carthaginois, gothique et arabe. Presque aussi proche de Rome, Genève et Munich qu’elle est proche de Madrid, Barcelone est depuis longtemps le lien espagnol de l’Europe occidentale. Picasso, Miró, Dali, Casals et Gaudí y ont résidé, et la ville est souvent décrite comme le Manhattan méditerranéen, un centre expérimental cosmopolite pour les idées politiques et les mouvements artistiques. En addition à ses trésors d’architectures et d’Art, Barcelone est aussi la porte d’entrée de l’une des enclaves montagneuses les plus impressionnantes, à Montserrat. Partez à la découverte des secrets de la légende la Vierge Noire, des chants attirants de la vie monastique en haut des plaines catalognes. Les anciens remparts de Barcelone et les rues étroites et sinueuses de la vieille ville s’ouvrent à vous. Vous constaterez que Barcelone a quelque chose à offrir pour chacun d’entre nous.

Barcelone, deuxième ville espagnole avec ses trois millions d’habitants, port qui domine la Méditerranée septentrionale, siège d’une université parmi les plus prestigieuses et anciennes au monde, centre commercial très riche et siège d’activités industrielles fondamentales pour l’économie de l’Espagne entière.
Les Catalans ont en effet toujours revendiqué une particularité par rapport au reste des régions espagnoles qui a son origine dans la suprématie de Barcelone, pendant au moins quatre cents ans, dans l’histoire politique de la monarchie espagnole aussi bien que dans celle du commerce européen.


La prospérité de cette ville, de même que celle de Gênes et de Venise au Moyen Age, est due aux activités du port : c’est à Barcelone que naquirent les premiers chantiers espagnols et que se développèrent les banques, et les commerçants catalans furent pendant longtemps parmi les plus puissants du monde connu.
La mer est pour Barcelone quelque chose à prendre au sérieux : c’est aux hommes de loi catalans qu l’on doit la rédaction du premier code de lois maritimes d’Europe.
Barcelone, tout en ayant traversé quelques crises économiques passagères, a confirmé son leadership économique même au cours du XIXe siècle avec l’essor des grandes industries et la ville a occupé à la fin du millénaire une position très avantageuse par rapport à d’autres villes espagnoles.
Cela a été confirmé par les Jeux Olympiques qui y ont eu lieu récemment et qui ont apporté en Catalogne des investissements et des infrastructures représentant plusieurs centaines de milliards.
Grâce à tous ses intérêts, Barcelone est aussi devenue une des villes les plus vivantes de la Méditerranée du point de vue culturel : l’on voue un véritable culte à l’art de la rue, surtout sur les très célèbres ramblas.
Des décorateurs, des peintres de trottoirs, des artisans et des graveurs réalisent en quelques minutes leur œuvre d’art, personnalisée selon le goût du commanditaire, qui est presque toujours un touriste.

Le centre universitaire a attiré beaucoup de jeunes, et par conséquent a contribué au développement de l’art underground, de la musique ainsi que des cafés et des boîtes de nuit qui restent souvent ouverts jusqu’à l’aube.
Barcelone est une ville cosmopolite qui offre un grand nombre d’attraits touristiques.
C’est une ville merveilleuse même vue d’en haut : la plus belle perspective est celle que l’on a de la colline de Montjuich, où se trouvent le célèbre circuit de Formule 1 et une grande partie du village olympique.
Le port, avec un trafic de marchandises qui frôle les 20 millions de tonnes, est à deux pas du centre et on peut y arriver en traversant justement les typiques ramblas.
Le lieu de culte par excellence est la cathédrale, consacrée à Sainte Eulalie, patronne de la ville, même si l’église la plus célèbre est sans aucun doute la Sagrada Familia, dont la construction fut commencée en 1882, mais ne fut jamais terminée, par le célèbre architecte Antonio Gaudí, qui la conçut comme une grande structure architecturale avec trois façades représentant la nativité, la passion et la mort du Christ.
Le Barrio Gotico est le noyau le plus ancien de la ville, dominé par la masse grandiose de la cathédrale : c’est là ue se trouve le musée Picasso de Carrer de Moncada, le plus riche au monde en œuvres du grand maître.

Une autre œuvre de Gaudí, également inachevée, mais splendide, est le parc Güell, qui aurait dû devenir une cité-jardin résidentielle.
Le shopping est un moment essentiel d’une journée à Barcelone : les antiquités les plus belles et à des prix vraiment intéressants se trouvent dans le Barrio Gotico, au centre de la ville, ou à Pueblo Español, quartier parmi les plus caractéristiques et pittoresques.
Entre deux promenades il faut absolument goûter le plat typique catalan : la paella à la Parcellada, du riz assaisonné avec du safran, du poisson, des fruits de mer, de la viande de bœuf et de poulet et des légumes que l’on peut déguster avec un bon vin espagnol et même, peut-être, après un verre bien frais de sangria, un vin aromatisé et enrichi de sucre et de jus d’orange et de citron.

Source Wikipédia Crédits Photos : © Scott Maxwell - Fotolia